La Question du Mois

 

 

 


DECEMBRE 2019

 

REMPLACEMENT D'UNE INCISIVE CENTRALE

 

Cette jeune patiente de 21 ans vient consulter pour une mobilité de la couronne céramo-métallique sur son incisive centrale supérieure gauche 21.

L'examen clinique et radiographique met en évidence une fracture verticale indiquant l'extraction.

La patiente est très inquiète sur le résultat esthétique car elle a un souirre gingival découvrant le collet des dents.

Il est décidé de réaliser une extraction avec implantation immédiate et mise en esthétique immédiate.

 

    

 

 

1 - Etat initial

2 - Lambeau en pleine épaisseur qui permet de visualiser la perte osseuse

3 - Lambeau de pleine épaisseur qui permet de visualiser la fracture verticale

de la racine

4 - Extration à l'aide du Luxator® avec préservation de la table osseuse vestibulaire

5 - Mise en place de l'implant Alpha Bio SPI® au niveau crestal avec le tournevis manuel

6 - implant en place vue occusale

7 - Vissage d'un pilier titane usiné

 

 

8 - Comblement avec le substitut osseux Novabone®

 

9 - Comblement avec le substitut Novabone®

 

10 - Remise en place du lambeau et suture Vicryl à résorption rapide

 

11 - Mise en place d'une couronne provisoire en légère version vestibulaire en raison de l'occlusion serrée - La couronne est en sous-occlusion en OIM

 

12 - Cicatrisation à 2 mois

 

13 - Transfert d'empreinte

 

14 - Empreinte de repositionnement silicone Zhermarck®

 

15 - Occlusion serrée indiquant une couronne transvissée

 

16 - Couronne céramo-métallique transvissée : noter la légère compression de la gencive marginale le jour de la pose

 

17 - Contrôle à 1 mois : noter le respect des règles du "gold standard"  - alignement des collets- présence des papilles - profil d'émergence identique à la 11

 

18 - Sourire de la patiente

 

Discussion :

 

Ce cas a été réalisé avec un lambeau d'accès ce qui ne compromet en rien le résultat esthétique contrairement à ce qui est souvent écrit dans la littérature à la condition que la chirurgie soit courte, dans ce cas, moins de 15 minutes.

Ce cas a été réalisé sans greffe de conjontif enfoui qui est présentée, par certains auteurs, comme une condition sine qua non d'un bon résultat esthétique.

Nous pensons que la greffe de conjonctif n'est pas une obligation, dès lors que le parodonte est sain et épais.

Ce cas a été réalisé avec un pilier titane.

Il n'est donc pas indispensable de recourir à un pilier zirone pour obtenir un bon résultat esthétique.

 

En conclusion, il y les dogmes et la réalité comme l'a écrit Einstein : la réalité a toujours raison des dogmes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


OCTOBRE 2019

 

procédé d'une réhabilitation complète fixe implanto-portée à la mandibule

 

Cliquez sur l'image pour voir le détail

 

 

 

 


SEPTEMBRE 2019

 

  N°5

 

 

 

 

 

       
  N°1 N°2 N°3 N°4  
         
N°6 N°7 N°8 N°9  

 

L'apport du Flux numérique dans l'Extraction-implantation-temporisation immédiate : une perspective de résultats prédictibles ?

 
Un patient agé de 43 ans, sans antécédent médical consulte pour remplacer sa canine lactéale persistante.
Dans cette situation clinique, la référence morphologique est la canine controlatérale.
L'utilisation d'un logiciel de conception et de fabrication prothétique, type CEREC® , offre la possiblité de concevoir une prothèse immédiate par copie miroir de la dent controlatérale. Outre la possiblité d'élaborer au fauteuil une prothèse immédiate à la morphologie esthétique idéale, elle offre aussi la possiblité de planifier précisément la position implantaire ainsi que d'accéder rapidement et facilement à la chirurgie guidée.
 
N°1 : examen clinique et radiologique
N°2 : réalisation du projet prothétique de 23 par copie miroir 13.
Une fois les empreintes numériques enregistrées, le logiciel conçoit le projet prothétique numérique par copie miroir de la 13 dans un format STL.
N°3 : le logiciel superpose les images du projet prothétique numérique au format STL avec les images radiographiques du volume osseux du CBCT au format DICOM. Cette superposition de ces 2 types d'image permet le positionnement idéal de l'implant en fonction du projet prothétique. La planification de l'implant peut être reproduite fidèlement en bouche, par fabrication, en quelques "clics", d'une gouttière de chirurgie guidée contenant toutes les informations nécessaires au forage du logement implantaire.Dans le cas présent, un guide chirurgical de foret pilote est suffisant.
N°4 : extraction et guide du premier forage.
N°5 : vidéo de la chirurgie guidée, noter la simplicité de la chirurgie
N°6 : l'empreinte optique du corps de scannage installé sur l'implant permet de définir la position de l'implant et de concevoir la future prothèse.
N°7 : la prothèse immédiate est modélisée par copie miroir de la 23 et est usinée en céramique hybride (Enamic®)
N°8 : la prothèse immédiate d'une qualité de laboratoire est réalisée extemporanément en moins de 30 mn
N°9 : la prothèse est essayée, polie et éventuellement maquillée à l'aide de colorant composite avant d'être installée.
N°10 : contrôle à 4 semaines : noter l'état de surface après polissage de la céramique hybride.
 
L'utilisaiton du flux numérique dans l'extraction-implantation-temporisation immédiate offre l'avantage :

 - de positionner précisément l'implant dans le respect de sa plantification

 - d'obtenir une prothèse immédiate au fauteuil du niveau de qualité équivalent à celui d'une porthèse d'usage de laboratoire tant sur le plan de la moirphologie que de l'état de surface

 - d'une mise en oeuvre agréable et rapide et prédictible de la chirurgie et de fabrication de la prothèse immédiate

 - de réaliser l'assemblage du Ti base et de la prothèse hors du site chirurgical

 
Par ailleurs, l'utilisation d'une céramique hybride contenant 20% de phase résine permet éventuellement par ajout de composite d'améliorer le profil d'émergence de la prothèse immédiate conformément à la procédure traditionnelle. Cependant, si le flux numérique ouvre des perspectives intéressantes de prédictibilité dans toutes les mains, en termes de morphologie coronaire prothétique, le logiciel s'avère incapablede proposer un profil d'émergence adaptée à la future prothèse en raison de son impossiblié d'apprécier le conctour givivale de l'alvéole post-extractionnelle.
La réalisation de la zone trans-gingivale prothétique conditionnant le contour gingival reste encre praticien-dépendant.
 
 

 


 

based on Pollen CMS